Install this theme

C’est une histoire d’eux, ou d’oeufs, à deux.Ne pas pouvoir mettre tous ses oeufs dans le même panier. Et le regretter.Mais en aucun cas envoyer l’autre se faire cuire un oeuf.Alors, ensemble, marcher sur des oeufs.Avec patience, et espérance.

Poetry seems sometimes an easier way to speak about things. This “histoire d’eux” is about Luke & Noe. How they would love to be able to share the coming spring, and summer. How complicated life can sometimes be. Frustrating. How patient we have to be to see bigger project evolve. How we have to go on, despite all the unknown. I will leave Edmonton in the end of April, hoping for us to find a way together.
Cette “histoire d’eux”, c’est celle de Luke & Noe. Pour vous dire avec un brin de légèreté ce qui nous habite en ce moment. Comme c’est frustrant et parfois plus compliqué qu’on ne le souhaiterait. De la patience nécessaire à faire évoluer petits et grands projets. De l’espoir qui nous porte malgré toutes les inconnues à cette belle équation. Je m’envolerai fin avril pour apprivoiser d’autres possibles, en attendant de se faire croiser nos chemins.
C’est une histoire de coeur. 

C’est une histoire d’eux, ou d’oeufs, à deux.
Ne pas pouvoir mettre tous ses oeufs dans le même panier. Et le regretter.
Mais en aucun cas envoyer l’autre se faire cuire un oeuf.
Alors, ensemble, marcher sur des oeufs.
Avec patience, et espérance.

Poetry seems sometimes an easier way to speak about things. This “histoire d’eux” is about Luke & Noe. How they would love to be able to share the coming spring, and summer. How complicated life can sometimes be. Frustrating. How patient we have to be to see bigger project evolve. How we have to go on, despite all the unknown. I will leave Edmonton in the end of April, hoping for us to find a way together.

Cette “histoire d’eux”, c’est celle de Luke & Noe. Pour vous dire avec un brin de légèreté ce qui nous habite en ce moment. Comme c’est frustrant et parfois plus compliqué qu’on ne le souhaiterait. De la patience nécessaire à faire évoluer petits et grands projets. De l’espoir qui nous porte malgré toutes les inconnues à cette belle équation.
Je m’envolerai fin avril pour apprivoiser d’autres possibles, en attendant de se faire croiser nos chemins.

C’est une histoire de coeur.